Créer mon blog M'identifier

Les bons gestes avec sa sonde périnéale Neurotrac

Le 22 décembre 2014, 16:39 dans Forme 0

Vous avez opté pour la rééducation périnéale par une sonde périnéale de chez Neurotrac

Connaissez-vous les bons gestes d'hygiène à adopter ? Il est important de bien les maitriser.

Inspecter toujours bien votre sonde avant le début de votre séance de rééducation périnéale et veiller à ce que tous les connecteurs soient en état de marche. Pensez également à utliser un gel hydratant lubrifiant, pour une insertion plus facile de la sonde mais aussi de la meilleure conduction de l'électricité entre les deux électrodes métalliques de la sonde. Découvrez tous nos bons conseils d'utilisation de votre sonde afin d'obtenir de très bons résultats dans le cadre de votre réhabilitation de votre plancher pelvien

Choisir l'electrostimulation après une grossesse pour la rééducation périnéale

Le 14 octobre 2014, 15:30 dans Forme 0

Quelques semaines après un accouchement, il est souvent conseillé de commencer une rééducation périnéale, car le périnée à été bien malmené pendant la grossesse.

Les muscles du périnée sont souvent relachés et les fuites urinaires ou de légères pertes d'urines peuvent subvenir à l'effort ou dans l'urgence.

L'electrostimulation est l'une des meilleures méthodes donnant de très bons résultats, sans trop d'effort...

Découvrez l'article plus complet sur notre blog concernant l'electrostimulation après la grossesse : http://www.neurotracshop.com/blog/index/billet/6525_electrostimulation-perineale-post-partum

L'avantage de l'electrostimulation à la suite d'un AVC

Le 29 août 2014, 11:27 dans Forme 0

Après un accident vasculaire cérébrale (AVC), la rééducation avec un kinésithérapeute va être une des étapes essentielles pour récupérer. Il faudra etre patient et motivé mais avec l'aide d'autres praticiens comme les orthophonistes, ergothérapeutes, ... les résultats seront là.

A la suite d'un AVC, suivant les dommages occcasionnés au cerveau, les séquelles sont très diverses et plus ou moins sévères : difficultés d'elocution, troubles ou pertes de la mémoire, troubles cognitifs, paralysie d'un ou de plusieurs membres, mais aussi des douleurs diverses, lésions neurologiques.

Etant donné que le cerveau envoie des signaux vers les nerfs qui renvoient, eux, aux muscles pour pourvoir se bouger, se mouvoir, à la suite d'un AVC, les gestes les plus simples du quotidien sont complexes et difficiles.

Parmi les soins et rééducation apportés par le kinésithérapeute, il y a l' (ou neurostimulation fonctionnelle) qui gràce à une stimulation electrique très très douce va permettre de récuperer une force musculaire et une réhabiliation des muscles pour, par exemple, s'habiller, mettre ses chaussures, tenir des objets, se mettre debout ou marcher.

Retrouvez plus d'infos sur notre article complet :

Voir la suite ≫